Qui sommes-nous

ARTICLE 19 oeuvre pour un monde où chacun est libre d’exprimer ses opinions, de participer à la prise de décisions et de faire des choix informés sur la manière de mener sa vie.

A cette fin, chacun doit pouvoir exercer sa liberté d’expression et sa liberté d’information. Sans ces droits, la démocratie, la bonne gouvernance et le développement ne pourront jamais se réaliser.

Nous tirons notre nom de l’Article 19 de la DUDH :

« Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit. »

HISTORIQUE

ARTICLE 19 a été créé en 1987. Nous sommes enregistrés et régis par les lois du Royaume-Uni (numéro d’enregistrement 327421), mais aussi au Bangladesh, au Brésil, au Kenya, au Mexique, au Sénégal, en Tunisie et aux Etats-Unis.

L’homme d’affaires et philanthrope américain J. Roderick MacArthur a initialement envisagé la création d’une organisation de défense du droit à la liberté d’expression. Après sa mort en 1984, ses enfants ont pris contact avec l’avocat des libertés civiles de New York et ancien directeur de l’Union américaine pour les libertés civiles (ACLU) Ariyeh Neir : il chargea Martin Ennals, un ancien directeur d’Amnesty International, d’élaborer une proposition de nouvelle organisation devant être nommée ARTICLE 19. Nommé en 1987, Kevin Boyle fut le premier directeur exécutif d’ARTICLE 19.